Les fixateurs

Les fixateurs et adjuvants sont des produits qui, ajoutés en faible quantité au badigeon ou à l'enduit améliorent certaines propriétés de la préparation .
Ils permettent un mélange plus homogène des différents composants, ils facilitent la fixation des pigments, ils facilitent la bonne carbonatation de la chaux et améliorent les caractéristiques mécaniques et physiques des mélanges.

Les adjuvants et fixateurs sont des agents d'amélioration, qu'il faut toujours utiliser en petite quantité : en général 5% maximum du poids de la chaux, tout adjuvant confondu.

Les Fixateurs Naturels

une image
La caséine, le sel d'alun et le méthylcellulose sont les 3 grands fixateurs classiques utilisés dans les mélanges à la chaux.





La caséine :
La caséine lactique , d'un usage très ancien, est une protéine du lait. Il s'agit d'un liant naturel en poudre utilisé pour la formulation de peinture et de colle traditionnelle d'ébénisterie, mais aussi d'un excellent fixateur pour la chaux.
Blanche et mate, elle ne modifie pas l'aspect du badigeon ou de l'enduit à la chaux, elle lui apporte même un peu plus de velouté.
Comme tous les fixateurs, elle doit être utilisée en faible proportion, de l'ordre de 0,5 à 2% du poids de la chaux, en fonction de la nature du support et du mélange réalisé.

 
Le sel d'alun :
Simple d'emploi et très économique, le sel d'alun (ou alun de potasse ou alun de roche) est l'un des fixateurs les plus utilisé dans la formulation des recettes à la chaux.
En fait, ce sel soluble dans l'eau, est plutôt un fixateur de pigments.C'est un agent de liaison, qui va empêcher les terres colorantes de migrer à la surface de l'enduit ou du badigeon et donc de poudrer.
Il n'est pas indispensable si on n'utilise que des terres en petite quantité, en revanche il est incontournable dès que l'on teinte avec des oxydes de fer ou des pigments organiques.
Le sel d'alun est utilisé à raison d'une poignée pour 10 litres de badigeon.

 
Le méthylcellulose :
Le méthylcellulose, ou colle à papier peint de pures fibrilles, agit en tant que rétenteur d'eau dans les mélanges.
C'est à dire qu'en ralentissant l'évaporation de l'eau, il ralentit le séchage, augmente la souplesse du mortier ou du badigeon et élimine le risque de farinage.
Pour ces raisons, le méthylcellulose est presque systématiquement utilisé l'été, et en toute saison lorsque l'on a besoin d'un temps ouvert assez long, comme lors de la réalisation d'un stucco ou d'un tadelakt.
     

Les Adjuvants Traditionnels

une image
Quelques adjuvants traditionnels qui améliorent les qualités des badigeons et enduits à la chaux.




Le talc :
Le talc est un silicate. Ses particules sont lamellaires et c'est le glissement des lamelles entre elles qui donne au talc sa grande douceur au toucher, c'est à dire son onctuosité.
Le talc est utilisé en tant qu'agent glissant dans les mélanges, il donne de la souplesse, limite la pénétration dans les supports trop poreux et facilite le ferrage.
Le talc est toujours utilisé en petite quantité, car un excès de talc peut entraîner une tendance au lustre.
Exemple de dosage : 10% du volume de poudre de marbre +pigment pour la réalisation d'un stuc.

 
La gomme arabique en poudre:
La gomme arabique est une substance naturelle d'origine végétale, elle provient des sécrétions s'écoulant de nombreuses espèces d'acacias. Cette résine est ensuite réduite en poudre pour faciliter son utilisation dans les mélanges. Incolore, inodore et sans saveur, elle est soluble dans l'eau .
Elle est utilisée pour donner du corps à la préparation, pour l'épaissir : c'est un agent agglutinant.
Par ailleurs, elle est utilisée dans la formulation des aquarelles, des gouaches et des pastels, mais également dans divers autres domaines : la confiserie, la pharmacie, en oenologie, en cosmétique, en céramique...

 
Le savon en paillettes:
Le savon en paillettes est un savon de marseille que l'on fera d'abord fondre dans de l'eau tiède avant de l' incorporer au mélange.
Il joue le rôle d'agent mouillant  et facilite la dispersion des différents composants du badigeon ou de l'enduit et améliore ainsi l'homogénéité du mélange.

 
La colle de peau:
La colle de peau est une colle animale, extraite de la peau de lapin. Elle est également appelée colle de parchemin ou colle des Flandres. Elle est appréciée pour ses qualités collantes, son aspect velouté et sa souplesse.
Elle est essentiellement utilisée pour les badigeons à appliquer sur du bois.On aura pris soin  d'imprégner le bois préalablement avec une solution chaude à base de colle de peau.
La colle de peau, qui se présente sous forme de granulés, est préparée au bain marie, après avoir gonflé dans l'eau pendant 2 à 3 heures.
La colle de peau est également une colle traditionnelle d'ébénisterie, elle entre aussi dans la préparation du blanc collé pour la dorure et du gesso.
     

Isofree  Dolci

une image
Un fixateur écologique moderne prêt à l'emploi

L'Isofree n'est pas un fixateur naturel. Il s'agit d'une dispersion acqueuse de copolymères acryliques modifiés et retardants.

Le fixatif se présente sous la forme d'un liquide blanc laiteux très fluide, qui durcit avec l'évaporation de l'eau. Il ralentit le temps de durcissement en facilitant l'application et l'adhésion.
 
Prêt à l'emploi, l'isofree présente l'avantage de faciliter la formulation des mélanges, puisqu'il suffit de l'ajouter à raison de 5 % environ par rapport au poids de chaux. Il peut également être utilisé pour améliorer les caractéristiques des mélanges prêts à l'emploi et servir d'impression.